top of page

Téléphone

06 84 15 36 40

E-mail

S'abonner

  • Facebook
  • LinkedIn
  • Instagram
  • Photo du rédacteurGuillemette Bourgoing

Comment perdre du poids durablement


La plupart des personnes qui viennent me consulter pour perdre du poids, ont déjà essayé de nombreux régimes, connaissent les grandes lignes de la diététique (souvent dépassées d’ailleurs, qui nécessiteraient d’être mises à jour) et s’efforcent de ne pas être sédentaires. Elles entrent dans mon cabinet à bout de nerf, en colère contre leur corps qui ne leur obéit plus, culpabilisant de ne sans doute pas faire ce qu’il faut. Ce qui n’est pas exact. Elles font parfaitement bien ce qu’on leur a dit qu’il fallait faire. Mais on ne leur a pas tout dit. Car si perdre du poids se limitait à moins manger et à faire du sport, les problèmes de poids n’en seraient plus vraiment. Hélas, perdre du poids n’est pas aussi simple que ce que nous bassinent les magasines et autres publicités sur internet. Revenir à une alimentation saine et avoir une bonne hygiène de vie sont certes importantes, mais elles ne font pas tout. Dans un article précédent j’avais évoqué l’importance de la gestion émotions sur la prise de poids (voir mon article). Et cela, bien qu’incontournable, ne suffit pas encore. Avant de se lancer des diètes et autres tortures, il faut bien comprendre comment fonctionne notre corps, notre propre corps, et son métabolisme. Ainsi, nous pouvons nous rendre compte que l’alimentation, et la privation de nourriture, intervient bien peu dans la perte ou la prise de poids.


Ce que nous proposent les régimes habituels :

Avoir une assiette équilibrée à chaque repas composée de légumes, céréales, protéines et un fruit. Limiter le gras, le sucre et le sel. Pratiquer une activité physique. Bien que ces conseils contiennent déjà quelques inexactitudes, ils sont déjà pas mal pour revenir à une alimentation variée, et perdre éventuellement quelques petits kilos superflus. Ils sont bien au début, pour les personnes qui ont très peu de kilos à perdre, mais il n’en n’est pas de même pour les autres.  Il n’en n’est pas de même pour les 90% de femmes qui n’obtiennent pas les résultats qu’elles souhaitent (en restant dans la limite du raisonnable, mesdames) et, très rapidement, ne perdent plus un gramme. Alors, toujours dans l’espoir de perdre ces kilos encombrant, c’est le début d’un cercle vicieux où les contraintes et privations sont de plus en plus importantes (compter les calories, éviter les invitations pour ne pas craquer, sauter des repas, ne pas les sauter) et la culpabilité de ne pas faire ce qu’il faut nous rendent encore plus rigoureuses dans les privations et frustrations… Jusqu’à ce que nous craquions, et reprenions les 3-4 kilos si chèrement perdus. De quoi désespérer… et éventuellement se consoler ou se rattraper sur des aliments « doudou », des aliments réconfortants, de préférence gras et sucrés… Il arrive même, quelle injustice, que nous nous mettions à grossir au moindre faux-pas (« on a une vie quand-même ! ») : un repas au restaurant et ce sera 2 kilos en plus sur la balance le lendemain, une semaine dans un club de vacances, 3 kilo, les fêtes de fin d’année (« on a pourtant fait attention »), une catastrophe ! Et, comble de l’injustice, nous pouvons grossir, du jour au lendemain, d’une semaine à l’autre, sans raison particulière (à notre connaissance). Bref, malgré tous nos efforts, rien ne fonctionne, et le découragement monte au même rythme que l’aiguille de la balance.  Le problème avec tous ces régimes qui nous sont proposés est qu’ils s’adressent à un modèle d’individu qui fonctionne parfaitement, qui ne connaît pas les fluctuations hormonales (voir mon article), qui ne connaît pas les intolérances alimentaires et autres problèmes de digestion (voir mon article), et encore moins le stress (voir mon article), les troubles du sommeil (voir mon article), l’acné, les douleurs articulaires… Bref, dans la plupart des cas, ces régimes ne nous concernent pas. Ils ne nous concernent pas car ils sont uniquement centrés sur la diététique (compter les calories, équilibrer son assiette avec 1/3 de chaque aliments des familles de protéine, féculents légumes, manger un fruit au dessert… et j’en passe). Mais ils ne prennent pas en compte les bonnes associations alimentaires, les meilleurs moments pour manger tel ou tel aliment, la qualité de ces mêmes aliments. Tout ce qui, en fin de compte, va aider, favoriser, un meilleur métabolisme. Tout ce qui va lui permettre de pouvoir, à nouveau, fonctionner normalement. Car, avant de s’enfermer dans des règles draconiennes pour perdre du poids, il faut d’abord regarder ce qui ne fonctionne pas chez nous, ce qui est ralenti, où est véritablement le problème, dans notre globalité.


Mieux se connaître pour mieux perdre du poids

C’est en s’observant, en regardant ce que l’on mange, comment on mange, comment on digère, quand on a faim, quand on est fatigué, quand on a des pulsions alimentaires, que l’on peut commencer à comprendre notre fonctionnement. En ouvrant notre champ d’investigations, pas uniquement centré sur ce que l’on ingurgite, nous pouvons enfin comprendre ce qui ne fonctionne pas et qui fait que, même en s’affamant, en jeûnant, en s’épuisant sur un vélo d’appartement, on ne perd pas un gramme. Nous ne sommes plus dans le rapport calories rentrées, calories sorties. Ce serait faire offense à notre corps qui est bien plus subtil que cela. Pour plusieurs raisons, souvent qui s’entrecroisent, notre métabolisme a pu se mettre en mode « veille », tout est ralenti : la digestion, le transit, d’ailleurs vous avez également perdu la forme, et le moral, vos cheveux sont ternes, les ongles cassants. Le vrai problème est au-delà d’une prise de poids qui est seulement la face visible (trop visible !) de l’iceberg. Il s’agit donc de traiter la cause de ce ralentissement pour pouvoir, ensuite, revenir à des conseils plus centrés sur la perte de kilos en trop à ce moment, et seulement à ce moment. Ce qui va complètement à l’encontre des régimes que l’on voit dans les magazines, qui proposent des pertes de poids express et spectaculaires en quelques semaines voire quelques jours. Une fois de plus, ils fonctionneront pour quelques-uns mais, dans la plupart des cas, se solderont par une reprise immédiate de poids, un découragement, les symptômes précédents accentués et éventuellement quelques kilos en plus. Avec un organisme qui dysfonctionne, même les meilleures volontés ne pourront tenir un régime, et d’autant plus si c’est un régime aussi drastique qu’illusoire.


Définir l’accompagnement qu’il vous faut pour perdre du poids

Pour pouvoir initier une perte de poids saine et durable, il est donc important de se connaître et de connaître les règles élémentaires du fonctionnement de notre organisme. Les dysfonctionnements ne sautent pas forcément tout de suite aux yeux car notre corps est une machine subtile et ingénieuse qui arrive à trouver moultes parades face à un affaiblissement pour pouvoir, malgré tout, assurer au mieux le fonctionnement global : show must go on ! Et cela jusqu’à épuisement. A force de tamponner, rectifier, équilibrer, il va finir par vraiment se dérégler pour basculer vers des pathologies plus ennuyeuses. Donc, quand la prise de poids est incompréhensible, quand la perte de poids est minime voire insignifiante, il est plus que temps de voir ce qui dysfonctionne.

Il s’agit donc, dans un premier temps, d’identifier et comprendre la cause d’une prise de poids, cela par la clinique, des bilans sanguins et hormonaux et un entretien détaillé. Ensuite, bien sûr, nous nous occuperons de rectifier le problème : gestion du stress, soulager les troubles hormonaux (ce qui peut prendre du temps), combler les carences si nécessaire, soutenir un foie surchargé, un intestin épuisé et les organes d’élimination, éteindre l’inflammation, rééquilibrer le microbiote… Bref, autant de troubles qui peuvent paraître peu importants (« je suis en parfaite santé ») parce que nous nous sommes habitués à vivre avec, et à les supporter au quotidien, mais qui ne sont pas normaux et qu’il convient de soulager de manière naturelle. C’est à ce moment qu’interviennent les réformes alimentaires correspondant à notre propre problématique du moment, notre mode de fonctionnement, notre tempérament et notre constitution bien sûr ! Et enfin, il s’agit d’adopter les bonnes habitudes, de bons réflexes, pour apporter à votre organisme ce dont il a précisément besoin, au fil des moins, des saisons et des années qui passent.  


Je peux vous aider

Ma première consultation dure entre 1h30 et 2h : je vous écoute, je cherche et note ce qui peut m’aider à identifier la cause de ces kilos en trop, et quelle va être ma priorité pour commencer une perte de poids physiologique. Je commence toujours par un rééquilibrage alimentaire, tout simple, pour réapprendre à bien manger. Ca suffit souvent. Les consultations suivantes, après avoir fait le point sur ce qui a bougé avec mes premières réformes, je vais , si la perte de poids n’est pas concluante, approfondir mes investigations et réorienter alors mes conseils. Ce seront des conseils ciblés sur une ou plusieurs problématiques soulevées. Au fil des consultations, mes conseils s’affineront, tant au niveau alimentaire qu’en hygiène de vie. Par exemple, vous pouvez très bien venir me voir pour perdre du poids, je répondrai bien sûr à votre demande, mais, si je constate que votre organisme est trop exposé aux radicaux libres, qu’il est carencé en vitamines et minéraux, je peux être amenée à vous proposer, entre autres, un sevrage tabagique pour supprimer les sources qui polluent votre corps et l’empêchent de fonctionner de manière optimum. Et, à contrario, si vous venez me voir pour arrêter de fumer, je peux vous accompagner pour éviter de prendre les kilos inhérents au sevrage tabagique. Ce qui m’importe, au-delà des kilos perdus, c’est de constater que vous avez retrouvé de la vitalité, un meilleur sommeil, une meilleure digestion, que vous vous sentez mieux dans votre corps et dans votre tête, que vous reprenez du plaisir à manger des aliments sains et sans culpabilité.


Guillemette Bourgoing Naturopathe et réflexologue spécialisée dans l'arrêt du tabac à Villelaure, Pertuis et Aix-en-Provence


Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le commenter et le partager




 

 

 

留言

評等為 0(最高為 5 顆星)。
暫無評等

新增評等
bottom of page