top of page

Téléphone

06 84 15 36 40

E-mail

S'abonner

  • Facebook
  • LinkedIn
  • Instagram

Enfin libre, pour une vie saine

1 séance pour couper le circuit de dépendance à la nicotine
16 semaines pour retrouver une vie saine

Une méthode rapide pour arrêter de fumer, un suivi de 4 mois pour retrouver le plaisir de bien manger, sans se priver ni se prendre la tête
Programme Enfin Libre Guillemette Bourgoing naturopathe et réflexologue Arrêt du tabac à V

Voici pourquoi il est si difficile d’arrêter de fumer :

Vos journées sont un marathon minuté à la seconde. Vous vous levez et vous dépêchez d’avaler un café pour pouvoir fumer la première cigarette qui va vous permettre de vraiment démarrer. La tasse dans l’évier, vous filez au travail. Pas le temps de la laver, il s’agit là d’éviter les bouchons et cela se joue à 2 minutes. La circulation est de plus en plus dense, voire à l’arrêt, vous ouvrez grand les fenêtres de la voiture et fumez une nouvelle cigarette dans l’idée qu’elle va retarder le moment où vous allez sentir le stress monter en vous. Selon la distance et le temps que vous allez mettre pour arriver au travail, vous allez pouvoir enchaîner d’autres cigarettes. Vous avez toujours sur vous, ou dans la voiture, des pastilles de menthe pour rafraîchir votre haleine.

Vous arrivez enfin, prenez un café au passage et vous mettez au travail. Arrive l’heure de la pause, ou un collègue vous sollicite (ou vous allez le chercher) pour aller fumer. Réunion informelle, moment de convivialité, ou instant pour prendre du recul sur ce que vous faites. La cigarette est appréciée. Vous remontez à votre poste, prenez éventuellement un autre café au passage (il permet de faire passer l’odeur de tabac froid).

C’est l’heure de la pause déjeuner. Vous n’avez pas le temps de rentrer chez vous, et tant bien même, vous auriez à peine le temps de cuisiner. Vous apportez rarement votre déjeuner, voire jamais, cela vous demande trop d’organisation. Et puis vous avez du travail. Vous faites rapidement un saut dans la boulangerie du coin, le fastfood d’à côté : un sandwich, un dessert, un soda… Parfois une salade histoire de manger des légumes, mais c’est très rare. Une fois par semaine, vous vous autorisez un restaurant avec les collègues : une viande, des frites, un pichet de vin et pas toujours un dessert… vous faites attention ces derniers temps. Une cigarette en attendant le service, une cigarette avec le café, une dernière devant la porte du bureau avant que vous ne repreniez le travail…

La journée passe, avec son lot d’appels, d’interruptions, de contrariétés, de victoires aussi. Ah, ça mérite une pause cigarette, voire des pauses. Mais toujours avec un collègue, pour débriefer… Ce n’est pas vraiment une pause… Puis il est l’heure de rentrer… la circulation est de plus en plus dense, voire à l’arrêt, vous ouvrez grand les fenêtres de la voiture et fumez dans l’idée d’évacuer ce stress qui s’est accumulé tout au long de la journée. Vous pensez encore à ce que vous avez fait, ce que vous auriez du dire, ce qui vous attend à la maison…

Vous y êtes, enfin ! Vous avez envie de décompresser, vous prenez un verre de vin, une « petite bière», un pastis. Pas de cacahuètes, ça fait grossir mais une cigarette avec votre verre. Et puis le temps que le diner soit prêt, pendant qu’il cuit, une cigarette de plus. Vous avez bien réduit : avant vous fumiez pendant le repas, maintenant vous attendez la fin quand-même. C’est l’heure du film, vous avez juste le temps de fumer une cigarette pendant la publicité puis une autre avant d’aller vous coucher. Parfois vous vous réveillez la nuit, vous iriez bien en fumer une mais vous résistez, vous n’en n’êtes pas là quand-même !

Des scenarii comme cela, j’en ai à la pelle. Ancienne fumeuse, je les ai tous vécus :

                - Une journée d’étudiant rythmée par les intercours et leurs « pauses cloppe »,

                - Une journée en télétravail ou à travailler à la maison,

                - Un travail de nuit ou en décalé,

                - Le week-end ou les vacances avec des amis fumeurs,

                - Une journée à bricoler dans la maison,

                - Une journée en mode déprime seule à la maison,

                - Une journée sur une épreuve sportive ou à supporter un proche,

                - …

En fin de compte, la cigarette est toujours là, à vos côté, fidèle béquille. Elle rythme votre vie en en ponctuant chaque nouvelle action, en répondant à toute nouvelle émotion, vous y faites appel dès qu’une occasion se présente et même au-delà. Elle devient l’objet auquel on s’agrippe en cas d’inquiétude, comme une bouée, c’est le « doudou » qui permet de se maîtriser. Si la cigarette n’est pas là lorsque vous en avez besoin (ce qui est quasi impossible), c’est insupportable. Au mieux, vous arriverez à soulager votre manque, temporairement, en trouvant un substitut (sucrerie, alcool, soda…). A la vue des kilos pris, vous serez convaincu de ne pas devoir arrêter au risque d’aggraver votre prise de poids pondérale.

 

Vous attribuez alors des pouvoirs à la cigarette qu’elle est loin de posséder. Vous pensez que :

               

                - Elle stimule les fonctions intellectuelles en favorisant la concentration, la vigilance, la sélectivité d’attention et la mémoire à court terme. C’est faux. Vous retrouvez juste une fonction normale une fois que vous avez mis un terme, en fumant une cigarette, au stress provoqué par le manque de nicotine. En supprimant la dépendance à la nicotine, le cerveau n’est plus impacté par le stress lié au besoin de fumer.

                - Elle est un régulateur d’humeur, provoquant chez certains une sensation de détente dans les situations difficiles (on lui donne une action anxiolytique) ou, chez d’autres personnes, une forme de stimulation (on lui donne alors une action d’antidépresseur). C’est faux. Pour la même raison que précitée. Elle ne réduit pas plus la douleur qu’un « doudou » (antinociceptif).

                - C’est un « coupe faim ». C’est faux. Elle permet juste de s’occuper en attendant de pouvoir manger.

                - Elle donne une sensation de plaisir… Si le plaisir était la première sensation lorsque l’on fume sa première cigarette, personne n’aurait jamais fumé la deuxième !

 

Et donc, en fumant, vous court-circuitez les signaux envoyés par votre organisme pour répondre à vos besoins vitaux. Vous l’enfumez dans tous les sens du terme.

 

                - Vous avez du mal à vous concentrer, vous avez besoin de faire des pauses régulières car vous sentez bien que vous n’arrivez pas à maintenir votre attention, vous vous dispersez, l’inspiration ne vient plus, vous cherchez vos mots, ne retenez plus rien. Pour répondre à ces symptômes qui témoignent d’une fatigue intellectuelle, vous inhalez du monoxyde de carbone. Le stress provoqué à l’organisme va bien sûr le faire réagir. Il lui faut trouver rapidement une solution pour échapper à cette agression. Mais c’est une réaction temporaire, ponctuelle, qui ne résout pas réellement le problème. Il serait plutôt judicieux de répondre aux réels besoins de votre cerveau en lui apportant les nutriments nécessaires, en le nourrissant convenablement, pour lui permettre de fonctionner de manière optimale.

                - Vous êtes à bout de nerf, la moindre remarque vous irrite, vous ne supportez pas d’être contrarié et d’ailleurs, depuis quelque temps tout vous insupporte. Ce n’est pas le moment d’arrêter de fumer, la cigarette vous calme… vraiment ? Sans doute momentanément. En absorbant régulièrement de la nicotine, vous entretenez un stress de manque qui débute dès que vous avez éteint votre cigarette. Il serait plus judicieux d’apprendre à gérer votre relation au stress. En trouver les véritables causes, les raisons profondes qui font que vous ne le gérez plus. Savoir couper avec les sources de stress, les tenir en respect et les apprivoiser.

                - Vous avez tendance à prendre du poids, vous vous surprenez à grignoter entre les repas ou vous vous jetez sur la nourriture. Vous faites attention à votre ligne et évitez de trop manger et de grignoter entre les repas, alors vous fumez pour ne pas céder à la tentation. En laissant pénétrer la fumée dans votre bouche, vous occupez tous les capteurs gustatifs et olfactifs de la cavité buccale, ceux-là même directement en lien avec le cerveau limbique. Les signaux de la faim sont trompés. Et si cette faim, ces pulsions alimentaires, se justifiaient par des besoins physiologiques. Il serait plus judicieux de revoir la constitution de vos repas, revoir votre équilibre alimentaire, afin d’apporter tous les nutriments indispensables pour produire certaines hormones apaisantes, rassasiantes, répondre à vos réels besoins.

                - Vous avez besoin de vous accorder des moments de pause, de plaisir. Vous vous enfumez, parfois culpabilisez, vous savez que ce n’est bon ni pour votre santé, ni pour votre portefeuille. Il serait plus judicieux de vous accorder de vrais moments de plaisir, de prendre soin de vous et de votre santé, de savoir à nouveau apprécier les cadeaux de la vie, de retrouver le regard admiratif des enfants devant les choses simples.

 

Alors, c’est le moment : vous voulez en finir avec cette cigarette qui vous pollue la vie ?

Vous voulez reprendre votre santé en main, retrouver une vie saine, une alimentation équilibrée et goûteuse, une hygiène de vie épanouissante et heureuse ?

Oui mais vous ne savez pas comment. Que mettre en place ?

Une vie saine sans nicotine

Concrètement, qu’est- ce que c’est une vie saine ? C’est apprendre à faire les bons choix.

                - Choisir un type d’alimentation répondant à nos réels besoins,

                - Manger certains aliments au bon moment de la journée,

                - Privilégier certains aliments, faire les bonnes associations,

                - Etre à l’écoute des signaux envoyés par notre corps et y répondre de manière éclairée,

                - Savoir ce qui est bon pour nous, et ce que nous ne voulons plus,

                - Apprendre à se respecter et à accepter ses limites,

               

Autrement dit, une vie saine c’est retrouver les plaisirs d’une vie simple, retrouver le plaisir de manger, de bouger, de respirer, de dormir, d’aimer…

Alors vous recommencez à manger en vous faisant plaisir, vous reprenez le goût de pratiquer une activité physique, peu importe laquelle tant qu’elle vous rend heureux, vous appréciez de respirer à pleins poumons l’air iodé de la mer ou l’air pur de la montagne, vous vous emmitouflez avec délectation dans votre lit pour vous offrir un réel sommeil récupérateur, vous rallumez et entretenez la flamme des personnes que vous aimez, à commencer par vous ! C’est vous débarrasser de ce qui vous encombre, encrasse vos artères, vous pollue l’existence.

Voilà ce que c’est de revenir à une vie saine.

Programme Enfin Libre Guillemette Bourgoing naturopathe et réflexologue Arrêt du tabac à V

1 séance pour couper le circuit de dépendance à la nicotine

16 semaines pour retrouver une vie saine

« Enfin libre, pour une vie saine », est le programme complet qui utilise la méthode Chiapi pour couper net le besoin de fumer, en une séance. Il est associé à mon expertise de naturopathe pour vous aider à retrouver une vie saine, en accord avec vos réels besoins.

Avec l’acupuncture, vous ne souffrirez pas du manque lié à l’absence de nicotine, et ne connaîtrez pas non plus les troubles physiques typiques liés au manque de tabac.

Avec la naturopathie vous allez aider votre organisme à éliminer les substances toxiques que vous avez accumulées pendant des années, vous allez lu apporter ce dont il a besoin à travers une alimentation et une hygiène de vie saines.

Chaque mois, nous aborderons une nouvelle thématique pour que nous abordions progressivement, à votre rythme, les différents aspects pour un retour à une vie saine, équilibrée et épanouissante.

 

Et cela sans privations, sans nouvelles contraintes ni bouleversements, avec en revanche beaucoup d’occasions de se faire vraiment plaisir !

Ce programme s’adresse aux fumeurs qui ont déjà bien cheminé sur leur désir d’arrêter de fumer, qui ont peut-être déjà testé d’autres méthodes (ou celle-là mais sans accompagnement annexe), qui sont particulièrement motivés, qui connaissent leur propre fonctionnement et ont, peut-être, déjà fait un travail dessus.

 

Cette réflexion les a amené à vouloir reprendre entièrement leur santé en mains, estomper voire effacer au mieux les dommages causées par le tabagisme, retrouver leurs capacités respiratoires, retrouver le goût des aliments et les odeurs subtiles des végétaux, se recentrer sur leurs réels besoins et réelles envies.

.

Avis Guillemette Bourgoing Naturopathe e

Que contient ce programme ?

Avec ce programme « Enfin libre, pour une vie saine », nous allons avoir un premier entretien qui va nous permettre de mesurer votre niveau et le type de dépendance que vous avez au tabac.

Éventuellement, si vous le souhaitez, je peux vous proposer en amont des conseils pour vous préparer à ce rendez-vous qui marquera de ce fait votre premier jour en tant que non-fumeur.

Mais ce n’est pas tout !

En décidant de me rejoindre, vous recevrez, tous les mois, un courrier avec mes conseils, des articles sur la naturopathie, au rythme de saisons et de l’actualité du moment, pour vous permettre de reprendre progressivement votre santé en main et continuer ce cheminement vers une santé optimum.

Ils témoignent

10 Guillemette Bourgoing Naturopathe et

Je sais que vous aurez sans doute besoin de me poser des questions, à commencer par savoir si vous avez choisi la bonne méthode, le bon programme. Je peux vous aider à définir la dépendance la plus forte chez vous et ainsi vous orienter vers le programme qui vous conviendra le mieux. Mes programmes ne sont pas rigides, si le besoin se fait sentir, vous pouvez très bien passer à un programme plus long (« Enfin libre, pour une vie saine » ou « Enfin libre, programme VIP »).

Programme Enfin Libre Guillemette Bourgoing naturopathe et réflexologue Arrêt du tabac à V

Comprend un entretien, une stimulation Chiapi,un entretien par mois pendant 4 mois et, si nécessaire, une autre stimulation

350 €

Lors de nos quatre entretiens, je pourrai répondre à absolument toutes vos questions, autant pour ce qui concerne le tabac mais également sur les effets secondaires que vous pouvez éventuellement ressentir suite à l’arrêt du tabac, ou encore si vous avez des questions concernant la naturopathie. 

 

C’est un réel bonheur pour moi de transmettre mes conseils, expliquer les grands fonctionnements de notre organisme, partager mes astuces et surtout vous observer reprendre sereinement votre santé en mains, en toute autonomie.

Par exemple, je peux :

- Répondre à vous questions par rapport à votre façon de réagir lors du sevrage tabagique,

- Vous expliquer les différents comportements liés à la dépendance au tabac,

- Vous expliquer le rôle de l’alimentation et de la chrononutrition sur les neuromédiateurs,

- Vous exposer les effets du tabac liés aux risques de maladies cardiovasculaires,

- Vous dire pourquoi certaines personnes peuvent être déprimées lorsqu’elles arrêtent de fumer, et d’autres particulièrement irritables,

- Répondre à n’importe quelle question liée au bien-être !          

 

Nous prendrons le temps qu’il faudra pour que je puisse vous accompagner au mieux

- Reprenez votre santé en mains et retrouvez une vie saine au fil des semaines.

- Débarrassez-vous une bonne fois pour toutes de votre addiction à la nicotine, en douceur,  sans les troubles physiques liés au manque de nicotine.

- Retrouvez une totale confiance en vous et osez revoir vos amis fumeurs, osez les pauses sans cigarettes, et soyez fier de vous.

- Apprenez à mieux manger au quotidien en privilégiant une alimentation saine, goûteuse, simple et facile à réaliser.

- Avec le programme « Enfin libre, pour une vie saine », vous vous améliorez tout bonnement la vie car non seulement vous serez libéré de votre dépendance à la cigarette, mais en plus vous retrouverez une meilleure vitalité, une plus belle peau, de plus beaux cheveux, une nouvelle sérénité, un meilleur sommeil, et même votre digestion et la gestion de votre poids améliorées.

 

 

 

Un programme pour tous !

Si vous vous demandez encore si ce programme est réellement fait pour vous, la réponse est « oui » !

Ce programme est ouvert à toutes les personnes qui souhaitent qui souhaitent arrêter de fumer définitivement et qui souhaitent améliorer la santé avec une alimentation saine et équilibrée, une hygiène de vie heureuse et épanouissante.

Ce programme est accessible quelque soit votre degré de dépendance au tabac, la date de votre première cigarette, le nombre de cigarettes fumées dans la journée. Il est accessible quel que soit votre âge, quel que soit votre état de santé et même si vous n’avez jamais entendu parler de la naturopathie.

 

Ils vous en parlent mieux que moi :

16 Guillemette Bourgoing Naturopathe et réflexologue spécialisée dans l'arrêt du tabac A V
11 Guillemette Bourgoing Naturopathe et réflexologue spécialisée dans l'arrêt du tabac A V

Rejoignez alors sans plus tarder « Enfin libre, pour une vie saine » pour le prix d’un paquet de cigarette par jour pendant un seul mois. A partir du deuxième mois sans tabac, vous pourrez économiser pour vous payer un bon restaurant, un week-end insolite ou de belles vacances bien méritées.

 

Vous pouvez choisir de payer

En trois fois : 120 €/mois

En une seule fois : 350 €

Qui suis-je ?

Je m’appelle Guillemette Bourgoing et j’aide les personnes qui cherchent à retrouver une vie saine grâce à la naturopathie.

Si aujourd’hui je consacre ma vie à transformer des vies, c’est parce que j’ai réussi à améliorer la mienne il y a maintenant des années.

J’ai très tôt été consciente de la nécessité de bien s’alimenter pour rester en bonne santé. Jusqu’à l’âge de 12 ans, j’ai eu une mère qui aimait nous cuisiner des plats simples, avec des légumes que nous allions ensemble choisir au marché. Nous vivions à la campagne, grimpions dans les arbres, fabriquions des cabanes de branches et rentrions le soir en sentant le thym et la résine de pin. Et puis, pratiquement du jour au lendemain, j’ai découvert une vie où cuisiner était une perte de temps, où les pâtes blanches remplaçaient les légumes colorés, où manger faisait grossir. C’est à cette époque que j’ai d’ailleurs commencé à fumer.

J’ai gardé ce mode de vie pendant des années, mon corps l’encaissait bien, je me sentais en pleine forme. Cela jusqu’à ce que je décide d’avoir des enfants. Alors me sont revenus tous mes souvenirs de cette petite enfance passée avec notre mère. C’était cette vie-là que je voulais offrir à mes enfants. Une vie saine, pleine d’odeurs, de saveurs. Je voulais apporter ce qu’il y a de meilleur aux enfants que j’ai portés, revenir aux gestes élémentaires de la maternité, être présente pour mes enfants. Et pour cela il a fallut que je réapprenne beaucoup de choses que j’avais oubliées ou que ma mère n’avait pas eu le temps de me transmettre. C’est à la lecture d’ouvrages sur la naturopathie que j’ai trouvé les réponses à mes aspirations et que j’ai commencé à transformer ma vie. A tel point que j’ai décidé d’intégrer une école pour devenir moi-même naturopathe.

J’ai réussi ainsi à mieux manger, comprendre et suivre les bienfaits des aliments, retrouver une vie saine, heureuse, que j’ai pu partager avec mes entourage. Mais, sauf pendant une période de 10 ans où j’ai arrêté de fumer pour mes enfants, je n’avais pas vraiment réglé mon problème avec la cigarette.

Il y avait pour moi un paradoxe que je n’arrivais pas à régler et qui restait là comme un chewing-gum collé à mes chaussures. Je mangeais sainement, bio, cuisinais mes légumes, certains de mon potager, utilisais les herbes de la colline, l’huile du moulin, et continuais à fumer en sachant parfaitement le mal que je me faisais.

J’ai essayé de m’arrêté de fumer à plusieurs reprises, plus ou moins facilement, mais toutes les occasions étaient bonnes pour que je reprenne : des amis qui fument, une contrariété, des kilos en trop, un paquet qui traine…

Et puis, après avoir essayé de nombreuses techniques pour arrêter de fumer, j’ai découvert la méthode Chiapi qui a mis fin à mon existence de fumeuse. Du jour où j’ai reçu ma stimulation, je n’ai plus touché une cigarette ! Un paquet m’attendait à la maison, je tombais régulièrement dessus dans la plus parfaite indifférence. Il m’arrivait parfois d’avoir des envies d’une cigarette, mais elles sont devenues de plus en plus fugaces. J’ai eu quelques fois peurs de craquer, mais ce n’est jamais arrivé.

Voici la raison pour laquelle j’ai décidé de me former à la méthode Chiapi, pour compléter mon accompagnement en naturopathie et permettre vraiment de revenir à une vie plus saine.

Aujourd’hui je propose un accompagnement complet, avec de vraies solutions, que j’ai moi-même expérimentées, que j’ai déjà proposées aux nombreuses personnes que j’ai déjà suivies en cabinet.

Si j’y suis arrivée, vous le pouvez aussi !

bottom of page