• Guillemette Bourgoing

Les hormones du bonheur, nourrissez-les

Dernière mise à jour : 25 oct. 2021

Les hormones dites du bonheur sont des neurotransmetteurs qui sont responsables de notre bien-être. Elles sont dites du « bonheur » car elles s’accompagnent de sensations et d’émotions agréables. C’est l’envie de se lever, passer à l’action, que fournit la dopamine le matin, ce sont les endorphines qui ramènent à l’apaisement après un effort afin que notre organisme puisse récupérer. C’est l’ocytocine, hormone de l’attachement et donc de la cohésion au sein de la famille et du groupe. Et enfin la sérotonine le soir qui permet de se relâcher, se poser, afin de se préparer progressivement au sommeil qui sera induit par la mélatonine.

La dopamine est le neurotransmetteur qui permet de démarrer le matin. Elle permet, au réveil, de donner un regain d’énergie afin de donner l’élan de motivation pour démarrer sa journée. A cela elle associe la notion de récompense en activant la sensation de plaisir anticipé. Elle nous aide à nous sentir motivé juste en nous faisant penser au plaisir que nous allons ressentir en menant une action ou un objectif précis. Elle induit donc la motivation, la prise de décision, favorise l’apprentissage et donc la mémorisation. Elle stimule la curiosité, la créativité, l’enthousiasme. C’est la raison pour laquelle, souvent, certaines personnes déprimées manquent de dopamine, d’où leur manque d’entrain, l’impossibilité de prendre une décision ou d’entreprendre quelque chose. Or la dopamine est sécrétée à partir d’acides aminés, il est donc recommandé d’en consommer le matin pour favoriser sa production. Un petit-déjeuner riche en protéines (œuf, jambon, blanc de poulet, un morceau de fromage ou du fromage blanc) peut répondre à ces besoins. Par ailleurs, environ 50% de la dopamine est produite dans l’intestin, alors, une fois de plus, il convient de prendre soin de sa flore intestinale. Enfin, pour booster la dopamine, rien de mieux qu’un bon morceau de notre musique préférée, celle qui donne la pêche, qui donne envie de danser, de pianoter ou battre la mesure dans le vide, et vous voilà en forme pour la journée !

La sérotonine, à contrario, est le neurotransmetteur qui permet de ralentir, qui provoque un sentiment de satisfaction après avoir accompli sa journée, un travail ou une action. Elle prépare au sommeil en ralentissant l’organisme. Elle permet de réduire les mécanismes d’anxiété et de dépression, tout en stimulant l’appétit et la libido. C’est la raison pour laquelle, certaines personnes déprimées manquent de sérotonine, d’où le fait qu’elles soient toujours dans l’agitation, anxieuses, envahies de ruminations mentales, l’appétit coupé, trouvant difficilement le sommeil. La sérotonine est certes produite dans le cerveau, mais également beaucoup par le système digestif où le tryptophane est synthétisé en mélatonine. D’où l’intérêt de prendre une collation vers 17 heures, moment où baisse la luminosité et que la sérotonine est sécrétée. Cette collation sera donc riche en aliments pourvus en tryptophane tels que le chocolat noir, les amandes, les graines de tournesol ou de courge, la banane ou les noix de cajou. Et puis n’hésitez pas à partager votre fierté d’un accomplissement : un travail bien fait, une jolie réalisation, quelques vers sur une feuille, quelques notes alignées…


L’ocytocine, elle, est sécrétée en grande quantité par la mère lors de l’accouchement afin de faciliter la naissance et stimuler l’allaitement. On l’appelle également l’hormone de l’attachement car elle permet à la mère, notamment, d’oublier les douleurs de l’accouchement pour se consacrer à son nouveau né. Cette hormone est donc toujours associée à l’amour, l’affection, la maternité, l’empathie, la générosité, la confiance en autrui…. Elle permet également de maintenir le lien social afin d’augmenter les chances de survie (notamment chez les animaux, ce n’est plus vraiment le cas pour nous bien que le besoin de lien social reste plus que jamais très présent dans notre société). Sécrétée par une simple accolade, un câlin, se toucher, se serrer dans les bras, être ensemble, avoir un animal de compagnie, on comprend mieux la douleur qui a pu et qui est affligée aux personnes isolées, aux personnes âgées privées de contact avec leurs proches, enfants et petits-enfants. C’est pourquoi il peut être intéressant de proposer à ces personnes des techniques manuelles leur permettant de ressentir à nouveau un contact bienveillant, comme des massages ou de la réflexologie plantaires (https://www.naturopathe-aix-pertuis.com/la-reflexologie)




Enfin, la fonction de l’endorphine est de soulager, temporairement, la douleur afin qu’en cas de combat, nous puissions continuer à nous battre malgré une blessure. Morphine naturelle, elle atténue les souffrances et procure un sentiment de bien-être. Elle est reliée aux circuits de récompense naturelle, c’est-à-dire que nous en libérons lorsque nous effectuons des tâches importantes pour la continuité de l’espèce : manger, boire, dormir, nous reproduire, créer des liens sociaux, avoir une activité physique. Elle peut être sécrétée par des émotions fortes : un éclat de rire, franc et sincère, une montée de larmes qui nous permettra de lâcher les tensions. Ou simplement prendre le temps de s’étirer (comme en Tai Chi ou Qi Gong), faire de l’exercice physique (https://www.naturopathe-aix-pertuis.com/post/le-sport-sans-effort ) . Sport mais aussi jardinage, bricolage…) avec discernement.



Alors, mettez des paillettes dans votre vie et écoutez de la musique (de la belle, de la grande), dansez (seule ou avec vos enfants, votre mari, votre chat), allez vous promenez, cultivez-vous (le cerveau est avide de nouvelles informations), parlez et partagez des moments avec vos amis (et n’oubliez pas de leur faire la bise, de leur faire des accolades et des câlins). Tout doit être motif de fête et de gaieté ! Et, mangez du chocolat… Noir bien sûr, et équitable.


Et puis si vous n’y arrivez pas, je suis là pour vous accompagner et vous aider à ramener la lumière.


Guillemette Bourgoing Naturopathe et Réflexologue

126 vues0 commentaire