• Guillemette Bourgoing

La Rhodiole, LA plante des héros

La Rhodiole (Rhodiola rosae), surnommée « la racine d’or » ou « ginseng de la Toundra » est une plante utilisée dans les différentes médecines traditionnelles (scandinave, mongole, chinoise, russe) depuis des millénaires. Plus récemment, encore maintenant, les Russes l’administrent à leurs officiers et cosmonautes pour améliorer leurs performances physiques et mentales, et ils en font de même avec les jeunes mariés pour assurer leur descendance. Le secret de la force et de la robustesse des Vikings proviendrait de cette petite fleur dégageant un doux parfum de rose.


Enfin, Médée aurait préparé un baume protecteur à partir d’une plante poussant sur le Mont Caucase, précisément à l’endroit où le sang de Prométhée se serait répandu lors de son calvaire (condamné à voir son foie dévoré par un aigle tous les jours, et repousser toutes les nuits). Ce baume, élaboré donc avec de la Rhodiole, aurait permis à Jason de rapporter la Toison d’or à son oncle Pélias et de pouvoir ainsi accéder à son trône. Ainsi, cette plante des régions froides, des montagnes d’Asie centrale, de l’Arctique, était déjà connue de la Grèce antique, alors qu’ils cherchaient à exploiter l’or du Caucase. Nous la trouvons également dans les Alpes et les Pyrénées où elle peut pousser jusqu’à 3000 mètres d’altitude.



La Rhodiole est une plante particulièrement appréciée des naturopathes car elle a un champ d’action très large. Elle est dite « adaptogène », c’est-à-dire qu’elle ne cible pas un symptôme spécifique mais régule tous les paramètres physiologiques permettant d’agir contre ce même symptôme et ses conséquences. Sans stimuler directement un organe, elle met en alerte tout notre organisme pour mieux répondre aux situations de stress. Elle permet d’ailleurs de s’adapter plus rapidement à des situations physiquement et émotionnellement stressantes. La Rhodiole est d’autant plus appréciée que, à ce jour, nous ne lui connaissons aucune toxicité, elle ne crée pas d’accoutumance et son action ne va pas au-delà de la force vitale (ou résistance) de la personne qui y a recours. C’est une plante qui répond tout particulièrement aux maux de notre époque où le stress est omniprésent.


En effet, la Rhodiole est recommandées aux personnes confrontées aux situations professionnelles, sociales ou familiales difficiles (surcharge de travail, stress, divorce, charge mentale importante…), qui ont des difficultés à supporter le rythme de vie moderne (fatigue chronique, mal-être, anxiété …) ou qui souhaitent seulement améliorer leurs performances intellectuelles (étudiants) ou physiques (sports intensifs). Elle aide l’organisme à s’adapter aux situations nouvelles en stimulant la résistance à la fatigue et au stress. En agissant sur la dopamine et la sérotonine (voir article https://www.naturopathe-aix-pertuis.com/post/les-hormones-du-bonheur-nourrissez-les ) elle a un effet bénéfique immédiat sur notre équilibre mental et émotionnel. C’est donc d’abord un régulateur d’humeur mais elle agit également sur nos capacités d’attention et d’apprentissage. Elle soutien aussi les glandes surrénales, régulant ainsi la synthèse de corticoïdes et catécholamines qui interviennent directement dans les situations de stress. Enfin, grâce à ses propriétés antioxydantes (avec la rosavine et les salidrosides) elle a un effet neuroprotecteur en aidant à limiter la dégradation des cellules due au stress oxydatif.


Ainsi la Rhodiole a des vertus anxiolytiques et antidépressives non négligeables, sans les effets secondaires des molécules de synthèse. En luttant contre le stress et les symptômes dépressifs, elle agit directement sur les causes éventuelles de difficultés d’endormissement et rend le sommeil plus réparateur. Elle intervient ainsi à tous les âges de la vie (étudiant, charge et épuisement mental, troubles cognitifs..). Car, par ses composés chimiques, et ses diverses actions, elle permet d’agir sur la concentration, la coordination motrice, la récupération physique et les performances intellectuelles. Cela à condition de bien choisir sa forme galénique. Elle est souvent vendue sous forme d’extrait où sont concentrés ses deux principaux actifs, les rosavines et les salidrosides, faisant ainsi l’impasse sur d’autres substances actives pas encore identifiées. Dans le cadre d’une plante adaptogène, c’est son totum qui est intéressant (la racine entière séchée et pulvérisée, sans autre ajout).



Ce sont les raisons pour lesquelles, dans le cadre d’un accompagnement naturopathique qui ciblera également ses conseils sur l’hygiène de vie et l’alimentation, nous pouvons avoir recours, momentanément, à la Rhodiole pour des besoins aussi variés qu’une simple fatigue un contrôle de poids, ou pour augmenter la résistance de l’organisme et des défenses immunitaires, pour améliorer le sommeil, agir sur les troubles du système nerveux (dépression saisonnière ou chronique, stress, mal-être…), améliorer les capacités de concentration et de mémorisation, accompagner un désir de grossesse ou encore soutenir une performance sportive. Le naturopathe saura affiner, ou renforcer, son action avec d’autres plantes ou molécules complémentaire si cela s’avère nécessaire.

N’hésitez donc pas à faire appel à lui.


Guillemette Bourgoing, Naturopathe et Réflexologue


Par mesure de précaution, l’emploi chez les femmes enceintes et allaitantes est déconseillé. Même si à ce jour, aucune interaction médicamenteuse n’est connue, il est préférable de prévenir votre médecin, thérapeute ou pharmacien si vous suivez déjà un traitement médical.



49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout